Yagoua: dans la quiétude

Dans son sermon, l’imam de la grande mosquée de Yagoua a invité les musulmans à renforcer la paix dans le département.

 

Les fidèles musulmans de la ville de Yagoua se sont déplacés très nombreux, tôt  lundi 12 septembre 2016 à la place de la prière du quartier Tikoro II. Au premier plan, on remarque la présence du Lamido de Yagoua, sa majesté Litassou Makaïni, entouré de nombreux dignitaires musulmans. Une place encadrée dès les premières heures par les forces de défense et de sécurité. C’est donc dans l’ordre, la tranquillité que les fidèles ont suivi le sermon de Modibo Abdoulaye Bouba, imam de la grande mosquée de Yagoua. Une prière qui s’est déroulée en présence du préfet du Mayo-Danay, Nkweti Simon Ndoh.

Modibo Abdoulaye Bouba a recommandé aux fidèles un bélier blanc à immoler; expliquant que c’est ce genre de mouton qui a remplacé le fils du prophète Abraham. Il a, par ailleurs, expliqué qu’il n’est pas interdit d’égorger un autre animal pour augmenter la quantité de viande à distribuer aux autres. Il conseille aussi que le musulman qui n’a pas eu les moyens d’avoir un bélier ne doit pas se plaindre. En rappelant que le Cameroun est un pays de paix, il a invité chaque musulman à œuvrer dans cette direction. A la fin de la prière, un bélier-modèle a été immolé devant les fidèles pour montrer l’exemple. Ce rituel sera pratiqué dans les familles durant toute cette semaine. De beaux jours assurément pour une bonne frange de la population de Yagoua qui éprouve des difficultés à se ravitailler en protéines animales, faute de moyens.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>