Téléchargements de musique: entre le bon grain et l’ivraie

Les sites offrant l’écoute gratuite de chansons prolifèrent sur la Toile, mais comment se distraire en toute légalité ?

On aime bien se ruer sur des sites de téléchargement, le nouveau single de notre chanteur préféré à peine dévoilé. Seulement, nombre de ces sites de musique proposent leurs services sans grande légalité. L’action de téléchargement, quand elle est illégale, ne permet évidemment pas aux artistes de rentrer dans leurs droits. En plus, la qualité des chansons retrouvées y est souvent regrettable, entre fichiers corrompus, voix méconnaissable du chanteur, durée écourtée, morceau entrecoupé… Alors comment discerner les sites légaux qui de manière gratuite ou payante garantissent une certaine valeur aux produits téléchargés ? Il existe en effet des plateformes en lien avec les artistes, et qui s’assurent que des royalties leur soient reversés. D’autres solutions sont possibles. En recherchant une chanson, tout en se rassurant qu’on le fait dans la légalité, il suffit d’aller directement sur la page web officielle de l’artiste. On peut y retrouver une section téléchargement renvoyant vers des sites licites. Certains proposant même légalement des paroles de chansons ainsi que des partitions.

D’après un informaticien, « quelques ordinateurs,  en fonction de l’environnement (PC, Mac ou Linux), disposent de logiciels de musique ou sont équipés d’une interface avec un magasin de musique en ligne proposant des téléchargements musicaux licites. Les tablettes sont également reliées à certains magasins en ligne de contenus culturels musicaux, de même que certains smartphones. » Ce qui permet aux internautes de se connecter aux boutiques en ligne afin d’acquérir légalement des musiques mais également des films, des séries et des logiciels et même des livres numériques.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>