Supérieur: quatre universités pour un Master

Une formation régionale sur la « Gestion intégrée des environnements littoraux et marins » lancée.

Il s’agit d’une formation régionale, portée conjointement par l’université de Douala, l’université Omar Bongo, l’université des Sciences et Techniques de Masuku (Gabon) et l’université de Yaoundé I. Mais le Master en « Gestion intégrée des environnements littoraux et marins » (Gielm), lancée dès l’exercice académique 2016/2017, se déroulera entièrement, pour ce qui est du Master I, à l’université de Douala. Plus précisément à l’Institut des Sciences halieutiques et à l’Institut universitaire de Technologies (le déroulé du Master II, lui, est prévu sur les quatre sites des universités impliquées).

Divers responsables de l’université de Douala ont planché quelques jours sur la mise en œuvre du projet, détaillé par un récent communiqué du ministre de l’Enseignement supérieur.

Formation pluridisciplinaire, le Gielm est ouvert aux ingénieurs et aux étudiants des sciences fondamentales, de la vie et de la terre, en sciences humaines et sociales, économiques et juridiques.

Entre autres objectifs, il est question de former des cadres de haut niveau qui pourront s’engager sur des métiers divers incluant la recherche scientifique, l’aménagement et la gestion, l’audit environnemental et la conservation des écosystèmes. Leurs défis au terme de la formation seront sans doute de taille, dans un contexte marqué par les changements climatiques, les pressions anthropiques accrues, de dégradation des écosystèmes, etc.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>