Situation dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest: le MINCOM dénonce le traitement des faits sur RFI


Le communiqué de presse parvenu à notre Rédaction.

Depuis un certain temps, Radio France Internationale (RFI) s’illustre négativement par la récurrence d’attaques dirigées contre le Cameroun, notamment dans le traitement de la situation prévalant dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Diverses chroniques matinales diffusées sur les antennes de RFI sont de véritables réquisitoires contre les Institutions camerounaises et contre le président de la République, Son Excellence Paul Biya.

RFI semble légitimer, voire encourager les menaces, intimidations et violences exercées par les sécessionnistes, y compris les incendies des écoles, le recours aux bombes et autres attaques diverses contre les forces de défense et de sécurité.

Souvent, ces attaques abjectes et répétitives de RFI contre le Cameroun, se font sous le couvert d’interviews de personnes hostiles à la paix, à l’unité et à la stabilité de notre pays ou de revues de presse mettant en scène d’obscurs journaux de pays de l’Afrique de l’Ouest.

Le ministre de la Communication condamne fermement ces dérives contraires à la déontologie journalistique et cette hostilité systématique.

Il réaffirme que ces manœuvres hostiles, qu’elles aient pour but de déstabiliser notre cher et beau pays ou d’influer sur le fonctionnement de ses institutions, sont vouées à l’échec.

Yaoundé, le 4 octobre 2017

(é) ISSA TCHIROMA BAKARY


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.