Semaine de l’engagement citoyen : pari tenu pour la 6e édition


Loin des studios de production ou tout autre lieu de spectacle. C’est dans une autre posture que les populations de Yaoundé ont rencontré Krotal du 2 au 9 février dernier. Malgré la pression due à la production des volumes 3 et 4 de son album « Cœurs de lions Peaux de panthères », le pionnier de la musique urbaine camerounaise a mis en pause ses fonctions d’artiste, pour sensibiliser ses jeunes compatriotes. C’était dans le cadre de la 6e édition de la Semaine de l’engagement citoyen.

Piloté par l’association « Jeune et fort » et l’Atelier 4, cet évènement a connu la participation de nombreux artistes, d’acteurs de la société civile, des autorités administratives et traditionnelles, entre autres.  « Nous sommes en permanence impliqués dans l’engagement citoyen. Que ce soit à travers mes œuvres ou ce que je décris qui concerne mon environnement direct », a indiqué Krotal, la mascotte de cette édition.

 Inscrite dans le cadre des activités de la fête de la jeunesse, la Semaine de l’engagement citoyen vise à promouvoir le vivre-ensemble et le multiculturalisme, amener les jeunes à respecter les valeurs républicaines et vivre dans un environnement sain.  « La Semaine de l’engagement citoyen se veut donc une opportunité pour sensibiliser, mobiliser, impliquer et faire participer activement et concrètement les jeunes et, par-delà la jeunesse, toutes les populations à la recherche des solutions durables aux problèmes qui minent localement le développement intelligent, la cohésion sociale et l’épanouissement de la communauté », a ajouté l’auteur de « Jamais ». A cet effet, de nombreuses activités ont été organisées à l’instar des causeries éducatives, des échanges intergénérationnels et interculturels, des campagnes de dépistage et d’assainissement de la ville. L’évènement a été clôturé par un concert offert par l’artiste Krotal.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.