Santé en Afrique centrale: le coup de pouce allemand

Deux a accords de financement signés mercredi dernier pour les projets de prévention du VIH/sida et la lutte contre les maladies tropicales négligées.

Ambiance feutrée à l’Organisation de coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique centrale (Oceac), mercredi, à l’occasion de la cérémonie de signature des accords de coopération financière entre le gouvernement allemand et la Commission de la Cemac. Sur la prévention contre le VIH/sida et la lutte contre les maladies tropicales négligées. Autour de la table, l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Dr Hans-Dieter Stell, et le représentant du président de la Commission de la Cemac, Jean Eudes Teya, Commissaire au département de l’éducation, de la recherche, et du développement social de la Cemac.

Ces deux projets constituent des fleurons de la coopération Rfa-Cemac. Pour appuyer les programmes nationaux, développer des préventions idoines pour élargir, perfectionner et améliorer l’impact des programmes de marketing, assurer leur pérennité dans le long terme. En ce qui concerne le Vih/sida, 55 millions d’euros ont déjà été investis par l’Allemagne depuis 2006, année de lancement du projet au Cameroun, en Rca, au Tchad, au Gabon et au Congo. Pour ce qui est des maladies tropicales négligées, l’enveloppe est de 15 millions d’euros pour une période de quatre ans.  Objectifs : réduire la propagation du Vih/sida et des méfaits de la stigmatisation, rendre disponibles des condoms de qualité.

508 millions de condoms ont été vendus depuis 2006, qui ont permis de protéger 1 100 couples par jour et par an, pour 20 000 séances de sensibilisation, 1 500 émissions de radio qui ont mobilisées 60 000 jeunes et touché 5 millions d’entre eux. Pour les maladies tropicales négligées (schistosomiase, onchocercose, lèpre, ulcère de buruli, trachome…), la feuille de route appelle à des actions d’urgence pour contribuer à une augmentation des capacités de lutte et de recherche. L’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Dr Hans-Dieter Stell a confirmé l’engagement de son pays à être aux côtés de la Cemac. Le représentant du président de la Commission de la Cemac, Jean Eudes Teya, n’avait plus qu’à remercier le partenaire allemand, et dire toute la disponibilité de l’Oceac à assurer un bon pilotage de ces projets.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>