Rentrée scolaire en toute quiétude à Ebolowa

A l’instar du lycée bilingue d’Ebolowa qui a reçu 2.800 de ses élèves, les scolaires de la maternelle, du primaire et du secondaire ont bel et bien été au rendez-vous.

Entre impatience et appréhension, les élèves de la région du Sud ont pris, lundi dernier, le chemin de l’école. Dès 6h30, les établissements scolaires privés et publics d’Ebolowa se sont montrés prêts à accueillir les élèves et les enseignants. Avant de pénétrer les campus de certaines écoles du centre-ville, des fouilles au corps ont été systématiques. Sécurité oblige. Pour plus de sérénité, les cartables des élèves sont examinés avec soin. Les véhicules passent également au crible.

Pendant que les anciens se hâtent de retrouver leurs camarades pour d’heureuses retrouvailles, les nouveaux cherchent du regard un visage connu pour se sentir moins seuls. Les redoublants, quant à eux, traînent le pas, en attendant la première sonnerie du rassemblement de chaque lundi. Les enseignants, dans leur salle commune, sont sereins. Ils s’activent pour dispenser leurs premiers cours de l’année. « Comme vous le voyez, la rentrée s’est faite en toute quiétude. Les élèves et les enseignants sont prêts pour cette nouvelle année scolaire que nous plaçons sous le signe de la réussite totale », déclare Pascal Bikono, proviseur du lycée bilingue d’Ebolowa. Pendant que dans les établissements scolaires du centre-ville, l’on compte très peu d’élèves absents, au lycée de Meyo-Centre, situé à 45 kilomètres d’Ebolowa, ce sont les enseignants qui attendent les élèves. Ils espèrent faire le plein des salles de classe à partir de ce jour, mardi, et au plus tard mercredi.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>