Quartier général: des centaines de promus


Des insignes remis hier à Yaoundé lors d’une cérémonie présidée par Jean-Baptiste Bokam, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé de la gendarmerie nationale.

Explosion de joie hier pour plus de 300 familles à Yaoundé. Pour le nouvel an certes. Mais surtout pour leurs parents, frères, soeurs, enfants, promus à des grades supérieurs dans l’armée nationale du Cameroun. Ils seront désormais appelés lieutenants- colonels, commandants, capitaines, lieutenants et sous-lieutenants.

Ces officiers, sous-officiers et militaires du rang ont reçu galons et épaulettes le 1er janvier à la cour d’honneur de la Brigade du Quartier général à Yaoundé.

La cérémonie était présidée par Jean-Baptiste Bokam, le Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense, chargé de la gendarmerie nationale. A l’origine de ces promotions, des décrets du président de la République, signés le 27 décembre 2017.

Ces textes portaient notamment promotion aux grades supérieurs des personnels officiers d’active des forces de défense au titre du premier semestre de l’année budgétaire 2018, inscription au tableau d’avancement de grade des personnels d’active des forces de défense au titre de l’année budgétaire 2018, de même que l’admission au corps des officiers d’active des forces de défense et inscription.

Autres textes, des décisions signées le 28 décembre par Joseph Béti Assomo, le ministre délégué auprès de la présidence de la République, chargé de la Défense.

Ces décisions ministérielles portaient promotion au grade supérieur des personnels non officiers de la gendarmerie nationale inscrits au tableau d’avancement au titre de l’année budgétaire 2018. Cette promotion concerne les personnels officiers et non officiers de la gendarmerie nationale, de l’armée de terre, de l’armée de l’air et de la marine nationale.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *