Présumées écoutes de Donald : Barack Obama disculpé

Le FBI et la Division nationale de la sécurité ont confirmé qu’ils ne disposaient d’aucune preuve montrant que le président Barack Obama avait mis Donald Trump sur écoute durant la campagne électorale. Contrairement aux déclarations du président des Etats-Unis accusant son prédécesseur, les différentes enquêtes n’ont trouvé aucun élément accablant ce dernier. «Comment le président Obama a-t-il pu descendre aussi bas pour faire écouter mes téléphones durant le processus sacré des élections. C’est du Nixon/Watergate», s’était offusqué M. Trump dans un tweet.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>