Préoccupations des enseignants: le dialogue porte des fruits

La 7e session du Comité interministériel chargé d’examiner et de proposer des solutions aux préoccupations soulevées par les syndicats des enseignants, s’est tenue hier, sous la présidence du Pr Jacques Fame Ndongo, ministre de l’Enseignement supérieur, chancelier des Ordres académiques, en présence du représentant du Premier ministre, des ministres de l’Education de base, des Enseignements secondaires, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de la Fonction publique et de la Réforme administrative ainsi que des présidents des syndicats des enseignants.

Premier point à l’ordre du jour portait les doléances immédiates des enseignants dits « indignés », qui ont menacé de manifester en ce début de semaine à Yaoundé. Les membres du Comité ont procédé à un échange d’informations dont l’ensemble des éléments sera transmis au ministre, Secrétaire général des services du Premier ministre qui pilote le comité ad-hoc relatif à ce dossier.

L’intégration des instituteurs vacataires ou contractuels et des professeurs du secondaire avec 1 003 dossiers initiés, n’était pas en reste, ainsi que le recrutement des enseignants (primaire, secondaire, supérieur) dont 6 000 maîtres des parents convertis en instituteurs contractuels, pour une ardoise de 1 282 620 698 F pour avance de solde, 824 399 444 F de prise en charge définitive et 23 932 095 466 F de payement effectif des rappels ; une dotation de 1 250 000 000 F est prévue pour le cycle primaire tandis que 1 051 enseignants ont déjà été déployés dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en l’espace de deux mois.

Nous y reviendrons dans notre prochaine édition.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>