Polluants organiques persistants: la lutte comme elle va

Le comité de pilotage du projet, en place depuis juillet 2016, vient d’évaluer ses actions à Douala

 

Un an après le lancement des activités du comité de pilotage du projet « PCB reduction in Cameroon », de nombreuses activités ont été menées. Notamment, l’élaboration d’un projet test sur la gestion des Polychlorobiphényles (PCB) dans leur cycle de vie, la formation de techniciens devant gérer les PCB au niveau des entreprises et administrations, le développement d’une l’application qui va servir à centraliser les inventaires réalisés à la deuxième année, le développement de l’application import-export pour la traçabilité de tous les transformateurs et équipements à PCB qui pourront entrer et sortir du Cameroun.

En outre, le comité a développé une stratégie de communication et de sensibilisation sur les PCB, et une convention signée avec l’université de Ngaoundéré, pour un accompagnement dans l’analyse des huiles ou matrices à PCB.

Un magasin de stockage temporaire de transformateurs collectés dans les entreprises est en construction dans le Sud-ouest. Il servira au recyclage des transformateurs, avant qu’ils soient embarqués dans les pays détenant une technologie appropriée pour l’élimination.

La deuxième réunion du comité de pilotage du projet PCB, tenue du 5 au 6 septembre à Douala, avait pour but de valider le rapport d’activité de l’année 2016 et planifier les activités de la deuxième année.

L’objectif premier du projet, qui a bénéficié d’un financement du Fonds pour l’Environnement mondial (FEM) pour son exécution au Cameroun, est de réduire voire éliminer de manière écologique l’usage des Polychlorobiphényles dans notre pays, tout en tenant compte des besoins de renforcement de capacité des experts nationaux et du cadre réglementaire et institutionnel, en matière de gestion des PCB.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>