Performance des programmes gouvernementaux: des auditeurs à l’école


Un atelier de formation présidé lundi dernier à Yaoundé, par le ministre déléguée à la présidence chargée du Contrôle supérieur de l’Etat

 

Des vérificateurs assistants, des contrôleurs et inspecteurs d’Etat du Contrôle supérieur de l’Etat (Consupe) sont réunis depuis lundi à Yaoundé. C’est dans le cadre d’un atelier de formation en « rapport d’audit de performance et valeur ajoutée ».  Les travaux ont été ouverts par Mme Mbah Acha Rose Fomundam, ministre délégué à la présidence de la République chargé du Consupe. Pendant quatre jours, les participants devront acquérir des outils techniques qui leur permettront de rédiger un rapport d’audit de performance utile et susceptible d’apporter un changement significatif dans la vie des Camerounais. Des moyens qui, leur « permettraient d’examiner de manière indépendante et objective, le fonctionnement des entreprises, des programmes ou des organisations du secteur public. Sous l’angle de l’un ou de plusieurs aspects que sont l’économie, l’efficience et l’efficacité » a souligné le ministre.

Parce que « toute bonne gestion des finances publiques nécessite une bonne maîtrise des audits de performance », l’Etat du Canada par les voix de Nathalie O’Neil, Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, et de Michel Samson représentant de la fondation canadienne pour l’audit et la responsabilisation sont venues en appui à l’Etat du Cameroun dans la formation des techniciens en audit. Une formation bénéfique pour le gouvernement Camerounais qui favoriserait l’analyse et l’évaluation des performances des programmes gouvernementaux ou des services publics.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.