Nord: l’année du bilinguisme

Les préparatifs ont mis l’accent sur l’objectif de promotion de la diversité camerounaise.

C’est par une réunion sectorielle regroupant les principaux responsables administratifs de la ville, que la dernière main aux préparatifs de cette rentrée 2017-2018, a été lancée à Garoua. Mercredi dernier, plusieurs points étaient à l’ordre du jour de la rencontre présidée par le délégué régional des Enseignements secondaires du nord Mme Aminatou épse Aboubakar Saïd. Pour  remédier au taux de réussite en baisse enregistré sur le dernier exercice dans la région, les travaux ont été placés sous le thème: «  les enseignants de seconde génération pour la promotion des citoyens aptes à promouvoir le bilinguisme, le multiculturalisme et le vivre ensemble ». Car l’une des grandes innovations de l’année scolaire qui s’ouvre aujourd’hui, c’est bien l’accent qui sera mis sur le respect des objectifs en matière de bilinguisme et multiculturalisme. Mais pour y parvenir, les enseignants n’ont pas manqué de soumettre quelques  doléances aux autorités, notamment  le renforcement des infrastructures par la construction de nouvelles salles.

Du côté des établissements, la frénésie était déjà perceptible. Au lycée technique de Garoua  par exemple, le dispositif était fin prêt prêt. C’est du moins ce qui ressort de la dernière réunion préparatoire tenue jeudi 31 aout dernier. Les listes des manuels scolaires sont affichées, les matériels didactiques déjà disponibles, témoigne  Marcel Madi censeur  dudit lycée. Au collège Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua, le surveillant général   Njock  Benoit s’est également voulu rassurant.  Tout le nécessaire pour une rentrée scolaire réussie a été préparé avant le départ en vacances.  L’heure n’est plus qu’à l’attente.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>