Nord: changement climatique: les acteurs de la communication outillés

Les communicateurs du septentrion appelés à impulser le changement de comportement des populations.

La communication pour le développement par le biais des centres d’Ecoute, d’Orientation, de Conseil et d’Accompagnement (Ceoca)  et les radios locales, constitue l’une des stratégies retenues dans le cadre du programme d’amélioration de la Résilience des populations aux effets du changement climatique (Repecc). 

Au regard des besoins en informations et des changements de comportement attendus des groupes cibles, relevés à l’issue de la mission d’évaluation organisée dans le cadre du suivi des activités mises en œuvre par les Ceoca et les radios locales ayant bénéficié de la formation d’octobre 2015, une nouvelle session de formation avait été envisagée et initialement prévue pour août 2016. Cette session de formation supplémentaire a, en fin de compte, été lancée le mercredi 14 septembre dernier à Garoua. 

Regroupant 40 participants dont 18 issus des radios locales des régions du Nord et de l’Extrême-Nord, cinq responsables des Ceoca, 11 représentants et responsables sectoriels, trois représentants du Programme des Nations unies pour le Développement (Pnud) et deux personnes ressources, cet autre atelier de formation vise à renforcer les capacités des Ceoca et des radios locales en matière de bonnes pratiques agro-sylvo-pastorales, de prévention et de gestion des risques de catastrophes en les accompagnant dans la production des outils de sensibilisation des masses.

Trois jours durant, les bénéficiaires de cette deuxième formation ont été édifiés à travers des exposés assortis d’échanges sur la réduction des risques de catastrophes liés aux changements climatiques, les bonnes pratiques agro-sylvo-pastorales.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>