Nécrologie: remember Marie Archangelo


L’interprète de la chanson « Va de l’avant Paul Biya » (1983), jingle du journal de la CRTV radio est décédee le 11 janvier dernier à 67 ans.

Le duo formé de M. et Mme Archangelo a définitivement tiré sa révérence le 11 janvier 2018. Marie, la « madame » de la doublette auteure de nombreuses chansons en hommage au président Paul Biya, est décédée jeudi dernier, à 67 ans, rejoignant dans la mort son époux, disparu le 4 septembre 1989.

Tous les deux ont sorti nombre de morceaux. Parmi ceux-ci, le célèbre « Il est parti à Kaélé» (1967) repris notamment par Vincent Nguini et André Manga, mais aussi « Va de l’avant Paul Biya » (1983). Cette dernière chanson enregistrée à Radio Cameroun, inspirée dans sa forme connue par Marie à son conjoint, est jusqu’à ce jour le jingle du journal parlé de la Crtv.

Marie Elomo (son nom de naissance), originaire de Mbangassina dans le Mbam et Kim, l’artiste souffrait depuis deux ans d’une tumeur. Elle aura finalement perdu une longue bataille contre la maladie. Dans les années 70- 80, Marie Archangelo et son mari Archangelo de Moneko (Nyatte Nko’o Moïse de son vrai nom), soldat de l’armée camerounaise, forment un couple d’artistes assez détonnant. Lui dans la peau du chef d’orchestre, elle aux choeurs en chanteuse lead. C’est d’ailleurs lui qui l’initie à la musique.

« Papa était auteur-compositeur et maman posait sa voix sur ses paroles et mélodies. Il formait un couple de musiciens qui fonctionnait en parfaite harmonie », se souvient Albert Azo’o, fils de la regrettée chanteuse. Au duo, se greffe un ensemble formé en 1965 et baptisé plus tard « Les anges musiciens ».

Steve Ndzana, Japhet Major Mekounde, Black Rogers, Elanga Abraham, Olinga Gaston, et bien d’autres sont passés par cette « école ». Steve Ndzana, célèbre batteur camerounais, a travaillé avec eux pendant cinq ans (de 1977 à 1982) à l’Orchestre national. Il garde d’elle le souvenir d’une « femme calme, jamais en colère ».

Marie Archangelo et son époux sortent plusieurs 33 et 45 tours. Leur dernier album s’intitule : « Musique de la forêt ». Cette association produit nombre de titres comme « Elonelone Mimfaka », « Kôngôlo », « En Gongol A monti commissaire », « Ma bene Suzanne », « Marie Merengue », et bien sûr… « Il est parti à Kaélé » et « Va de l’avant Paul Biya ».

Marie Archangelo, chanteuse de l’ensemble national était également agent de l’Etat. Elle prend sa retraite alors qu’elle était en service au ministère de la Culture. D’après ses enfants, ses obsèques auront lieu le 27 janvier prochain.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.