Lutte contre le terrorisme: ça passe par l’éducation

Rappel fait par le roi saoudien Salman bin Abdulaziz Al Saudle week-end dernier à Mina, lors de la réception des chefs d’Etat et des invites de marque au Hadj 2017.

Le serviteur des deux saintes mosquées, le roi saoudien Salman bin Abdulaziz Al Saud, ne s’est pas douté de la portée et de l’impact de son message dans les pays africains, notamment le Cameroun. Dans son adresse samedi dernier, à l’occasion de la réception qu’il a offerte aux chefs d’Etat et autres personnalités qui ont effectué le Hadj, le roi Salman a insisté sur les valeurs de l’éducation. Pour lui, la lutte contre le terrorisme et le radicalisme religieux ou la promotion du développement passent par la formation et la sensibilisation des jeunes. C’est par exemple le sens à donner au grand symposium du hadj de cette année, qui a porté sur la valeur de la paix qu’apporte le hadj en faveur de tous les musulmans et du monde entier. De plus, s’est réjoui le roi saoudien, ces rencontres ont rappelé les autres valeurs de modération et de juste milieu qui s’opposent à l’extrémisme et à la violence que prônent certains égarés.

Face à plusieurs chefs d’Etat et chefs de missions diplomatiques, l’engagement du royaume d’Arabie saoudite dans l’éradication du terrorisme est ferme. « Le royaume est décidé, grâce à Dieu, à éradiquer le terrorisme et à tarir ses sources avec détermination, volonté et sans relâche. Ceci en collaboration avec la communauté internationale, afin que règnent dans notre monde la sécurité, la paix et la quiétude », a souligné le roi Salman. Par ailleurs, le royaume d’Arabie saoudite entend œuvrer davantage dans les pays africains, pour la formation des fidèles aux idéaux de paix, de vivre-ensemble et de citoyenneté.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>