Lutte contre la contrebande: le matériel électrique sera sécurisé


Objectif de l’accord entre la direction générale des Douanes et la compagnie Eneo jeudi dernier

 

Une qualité de service altérée, la mise en danger de la vie des ménages, 29% de l’énergie qui s’évapore dans les circuits de distribution, de nombreuses pannes électriques enregistrées dans les quartiers, des pertes de recettes pour l’Etat. Ce sont les conséquences des produits électriques de contrefaçon et des réseaux de contrebande de ce matériel énergétique. Pour y remédier, la direction générale des Douanes a signé une convention de coopération avec la compagnie nationale d’électricité, Eneo. Jeudi 5 octobre 2017 à Douala, les deux structures étaient respectivement représentées par leurs directeurs généraux : Fongod Edwin Nuvaga pour l’administration publique et Joël Nana Kontchou pour l’entreprise d’énergie.

Objectif de cet accord signé dans le cadre du renforcement des actions de lutte contre la contrebande et les fraudes menées par la Douane : améliorer la qualité du service électrique à travers un contrôle et une sécurisation des stocks et des mouvements de matériel électrique. Au-delà, la direction générale des Douanes veut sécuriser les recettes douanières dont la contrebande prive les caisses de l’Etat. Il est prévu notamment dans ce partenariat, deux dispositifs pour faciliter les opérations de l’entreprise d’électricité et lui permettre « de satisfaire plus efficacement les besoins en électricité des Camerounais », selon le Dg des Douanes. Et parmi ces dispositif, on aura « l’entrepôt privé sous douane » où sera stocké le matériel qui ne sera dédouané que lorsqu’il est utilisé ou « l’enlèvement direct » pour les projets jugés urgents.

Autre résultat du mémorandum d’entente signé le 5 octobre dernier, le visa des services des Douanes camerounaises sera un préalable pour toute transaction portant sur du matériel qui sera utilisé sur le réseau de distribution national. Dans un contexte où la demande en énergie, liée à la démographie et à l’amélioration des conditions de vie de la population est de plus en plus grande, avec 100 000 nouveaux branchements par an.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.