La triade: une amitié sans limite


Le long métrage de Tamar Tientcheu est sorti en France le 23 septembre dernier

 

En avril dernier, le film « La triade » est en sélection au festival international du film panafricain de Cannes (Fifp). Une victoire pour Tamar Tientcheu, la réalisatrice de ce long métrage dramatique de 1h49min. Le film dont le scenario porte la griffe de Léon Philippe Djako ne sera pas primé, mais les encouragements des membres du jury représentent déjà une victoire pour cette dernière. « C’était déjà une très grande victoire, une très grande réussite parce que, quand on voit son film à Cannes, on se dit ça valait la peine de tenir pendant ces longs mois de tournage », affirme Tamar Tientcheu.  Des encouragements, la réalisatrice en a encore reçu le 23 septembre dernier  lors de la sortie en France de son film. Si l’on s’en tient aux commentaires sur la page facebook du film.

Les cinéphiles présents à la salle du cinéma Lincoln à Paris ont eu l’occasion de vivre l’histoire de  trois amies d’enfance qui auront des destins différents. Mais aussi de savourer ce message de solidarité et d’union entre les femmes que veut faire passer la réalisatrice. Après avoir été contrainte de se marier, Fangham va devenir une femme au foyer maltraitée par son époux. Djake pour sa part va déserter son foyer conjugal, rejoint lui aussi par contrainte, pour devenir une fille de rue. La vie sourira au troisième élément de « la triade », Mispa, qui va devenir une femme d’affaires. C’est cette dernière qui, quinze années après la séparation, va chercher à reconstituer le trio d’antan.

Celle qui aura roulé sa bosse pendant de longues années dans le cinéma camerounais  comme comédienne passe donc de l’autre côté de la caméra ou presque, puisqu’elle joue également dans ce long métrage. Ses rôles ont été très appréciés dans les productions telles les déballeurs ou encore le film « Le blanc d ’Eyenga I ». Plusieurs acteurs de renommée nationale et internationale ont été associés au projet. Le tournage du film sur une période d’un an est passé par les villes  de Douala, Yaoundé, Njungo et Njombé.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.