La mode se conjugue au numérique

La plateforme « KESKI me va ce matin » draine du monde de par son goût pour le chic et la valorisation des formes africaines.

Des tenues à la chaîne, qui subliment les formes et les rondeurs africaines. Nous ne sommes pas dans un prêt-à-porter, du moins pas encore, mais sur une page Facebook. Dénommée « KESKI me va ce matin », l’interface offre des contenus de mode au bonheur des dames.

Entre robes, chaussures, sacs à mains, colliers et autres accessoires, les raisons pouvant inciter à s’arracher les articles ici, ne manquent pas.  S’il est vrai que le style prôné se veut plus indiqué pour les dames, il est possible que des hommes s’y retrouvent histoire de faire plaisir à leurs femmes. Face à des articles issus de Turquie, de France, de Chine… la clientèle est face un choix intéressant de tenues. Les prix varient en fonction de la qualité du produit.

Si le projet « KESKI me va ce matin » est aussi tentant, il faut souligner qu’il a moins d’un an. Un engouement qui se justifie alors par l’apport d’une solution à une préoccupation morphologique. Un mannequin peut être certes filiforme, mais la réalité impose d’autres normes : des formes généreuses.

Au-delà de l’expression d’un goût prononcé pour la mode, c’est donc un combat qu’entend relever Josiane Messi, la fondatrice de l’interface. Ingénieure et enseignante de lycée, son but est celui de sublimer les courbes de la femme africaine en général et camerounaise en particulier.

Des courbes qui, en son sens, ne sont pas toujours valorisées. Pour s’en assurer, l’espace offre son expérience professionnelle à travers des conseils dans les domaines du maquillage, du vestimentaire et de l’entretien capillaire via un lien Internet (https://suisjebelle.idealgraphique.com/maquillage). Un échange direct en ligne y est prévu à cet effet, dans la quête d’un style parfait.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>