Importation: premier certificat de conformité

Remis à une entreprise de grande distribution basée à Douala par le Dg de l’Anor, Charles Booto a Ngon. 

Un mois après le lancement officiel le 31 août dernier du Programme d’évaluation de la conformité avant embarquement (Pecae) des marchandises importées en République du Cameroun, le Littoral tient son premier certificat de conformité. En effet, l’entreprise Sipal, spécialisée dans la grande distribution, inaugure le bal d’obtention du document réglementaire, remis par le directeur général de l’Agence des normes et de la qualité (Anor), Charles Booto a Ngon, le 30 septembre 2016. 

Un symbole pour la structure gouvernementale de remettre le premier certificat à une société très présente dans le secteur de l’alimentation, quand on se rappelle l’un des objectifs du Pecae : s’assurer que le Cameroun ne devienne pas un dépotoir de produits venus de l’étranger et par là veiller à la santé et à la sécurité des consommateurs.

Le certificat de conformité, comme l’explique Serge Viang, chef de l’antenne régionale de l’Anor pour le Littoral, présente plusieurs avantages : prouver que les produits qu’une entreprise importe au Cameroun respectent les exigences, les normes camerounaises, elles-mêmes adoptées sur la base des normes internationales ; assurer les entreprises productrices camerounaises que les matières premières utilisées et souvent importées correspondent bien aux exigences des normes nationales, surtout dans un contexte d’ouverture aux Ape, etc. 

« Au niveau de la compétitivité, il était très important, au travers de ce programme réglementaire, que le Cameroun puisse appuyer les opérateurs économiques locaux », a estimé Serge Viang.  Jean-Michel Mattei, Dg de Sipal, qui considère le certificat de conformité comme un « gage de qualité », énumère d’autres avantages : gain de temps pour retirer la marchandise, inspectée et authentifiée au départ et donc avalisée conforme ; gain de temps aussi grâce à l’informatisation de la procédure  qui permet à l’opérateur de recevoir son document de certification par internet. 

Il a profité de l’occasion pour saluer l’opérationnalisation de l’antenne régionale de l’Anor, qui faisait partie des recommandations de la 3e édition de la Semaine nationale de la qualité en avril dernier à Douala. Une question de proximité avec ses usagers, pour l’Agence.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>