Guerres mondiales et colonies: leçons des conflits passés

Le 43e Congrès international d’histoire militaire s’est ouvert ce 4 septembre à Douala

 

«Les Guerres mondiales et les colonies dans l’histoire. » C’est sur ce thème que s’est ouvert à Douala hier, 4 septembre, le 43e Congrès international d’histoire militaire. Placé sous le haut patronage du chef de l’Etat, chef des armées, ce rendez-vous rassemble, jusqu’au 8 septembre prochain, des chercheurs, historiens, militaires de haut rang, etc. venus de diverses parties du monde.

Ouvrant les travaux au nom du ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, le secrétaire d’Etat auprès du MINDEF, chargé des Anciens combattants et Victimes de guerre a remercié la Commission internationale d’Histoire militaire (Cihm) pour avoir choisi le Cameroun. « Le Cameroun, pays à la riche histoire militaire, qui a pris part aux deux Guerres mondiales et qui lutte aujourd’hui contre le terrorisme », est honoré par ce choix, a expliqué Koumpa Issa. L’orateur est revenu sur les atrocités et les séquelles générées par les conflits de l’ère moderne à travers le monde. Un passé douloureux duquel il faut apprendre pour l’avenir.

Les débats, conférences et présentations au menu du Congrès permettront d’en édifier plus d’un. Mais hier déjà, il a été possible de revivre, pendant l’allocution du délégué du gouvernement auprès de la Communauté urbaine de Douala, un pan du passé glorieux de la ville, ancienne « place militaire forte » et « un des foyers majeurs de la Grande guerre (1914-1918) ».

Différentes thématiques seront abordées au cours des travaux. Entre autres : grandes figures militaires des colonies ; autorités locales et Guerres mondiales ; femmes et Guerres mondiales dans les colonies ; prisonniers et déportés coloniaux pendant les Guerres mondiales ; Guerres mondiales et migrations dans les colonies, etc.

Il est également prévu, au cours du Congrès, que la Cihm décerne, pour la première fois, le « Prix André Corvisier » récompensant des thèses de doctorat en histoire militaire – en mémoire d’un savant français qui fut, pendant dix ans, président de la Cihm et qui en est désormais le président d’honneur.

Un volet culturel, avec des excursions et autres visites de sites historiques et touristiques, figure également au programme des activités.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>