Gardiennage : un cursus professionnel lancé


Secourisme, processus d’alerte, évaluation des risques, maîtrise des consignes, techniques de fouille… C’est dans ces divers domaines que les éléments de la première cuvée de l’Académie de sécurité privée professionnelle ont été formés. En présidant la cérémonie de remise de leurs parchemins récemment à Douala, le préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache Njouonwet, a invité ces lauréats à l’abnégation et au courage. Et leur a recommandé d’éviter toute confusion avec les missions des forces de maintien de l’ordre dans l’exercice de leur métier. Présent également à la cérémonie, le délégué régional de l’Emploi et de la Formation professionnelle pour le Littoral, Claude Bernard Telep, a salué l’initiative du promoteur Tio Ngassa, qui contribue, entre autres, à la lutte contre le chômage. Il lui a en outre demandé de fournir régulièrement aux autorités des statistiques sur les taux d’insertion post-formation de ses produits.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.