Ebolowa: solidarité autour de la canne blanche

Table ronde, marche inclusive, le menu très alléchant, pour les malvoyants réunis à Ebolowa, la semaine dernière.

La célébration de la journée internationale de la canne blanche a connu son point culminant à Ebolowa, le 15 octobre dernier. Plus de deux cents aveugles et malvoyants ont honoré le rendez-vous de la capitale régionale du Sud, pour clôturer les manifestations marquant la 36e édition de la journée de la canne blanche. Pour célébrer cette  journée internationale, les malvoyants se sont fait accompagner par le Rev. Libom li Likeng, qui a conduit de bout en bout la marche inclusive à travers les rues d’Ebolowa. 

De l’esplanade de la délégation régionale des Postes et Télécommunication aux services du gouverneur, main dans la main, les aveugles et malvoyants, d’un pas ferme et à l’unisson, ont battu le macadam sur les cinq kilomètres qu’ils ont eu à parcourir. Pour Coco Bertin Mowa, directeur général du Club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun (CJARC), cette journée du 15 octobre est l’occasion de sensibiliser le public à un outil qui permet, chaque jour, d’aider les personnes déficientes visuelles à se déplacer de manière autonome.

Afin de situer dans son contexte l’outil qui est célébré, le Rév. Libom li Likeng a précisé que  la canne blanche est le symbole de la cécité et de la malvoyance. Elle permet aux personnes aveugles et malvoyantes de se déplacer dans la rue, prévenant automobiles et piétons de leur handicap et détectant les obstacles par un balayage au sol devant soi.  La Journée internationale de la canne blanche s’est célébrée cette année sur le thème : « Canne blanche, outil d’inclusion et d’accès à l’emploi et aux TIC pour l’atteinte des Objectifs de développement durable ».

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>