Ebolowa: l’honorable Zam fait sa rentrée

Le parlementaire procédé à la sensibilisation des populations, sur le nouveau Code pénal et l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

Forces vives de la Mvila-Centre, leaders d’associations et autres chefs traditionnels se sont retrouvés récemment, à Ebolowa, pour se ressourcer auprès de leur député, l’honorable Jean Jacques Zam. Le parlementaire, pour marquer sa rentrée politique, a sensibilisé ces principaux acteurs des milieux associatifs et de la société civile, sur les innovations majeures contenues dans le nouveau Code pénal et l’Accord de Parais sur les changements climatiques. 

Dans le souci d’une bonne appropriation de deux concepts et informations majeurs contenues dans ces instruments juridiques et, en partenariat avec l’Ecole citoyenne et politique de Yaoundé,  l’élu de la Mvila-Centre a reposé la méthodologie  associant  exposés thématiques et échanges pour la rencontre d’Ebolowa. Pour l’honorable Jean Jacques Zam, il est question, au terme des travaux, de présenter les innovations qui ont conduit à la réforme du Code pénal, de lever les équivoques sur les malentendus suscités. 

Il a surtout voulu, avec ce regroupement des leadeurs d’associations et des chefs traditionnels de la Mvila, expliquer les impacts positifs que vont induire les changements apportés par le nouveau Code pénal dans la vie quotidienne, avec un zoom sur le cas spécifique de la répression des atteintes à l’environnement. Toute chose qui pour le député, induit un changement de mentalité et de comportements des populations

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>