Diplomatie: un café avec Gilles Thibault


L’ambassadeur de France au Cameroun, a partagé un petit-déjeuner ce mercredi 11 octobre avec des représentants de la presse

 

C’était à Bonanjo à la résidence de Joël Renou, le Consul général de France à Douala. Un moment convivial au cours duquel l’ambassadeur a échangé sur divers sujets d’actualité avec ses interlocuteurs de la presse écrite et des médias audiovisuels.

Deux points auront notamment retenu l’attention. D’abord, la crise en zone anglophone. Une fois de plus, le diplomate a préconisé le dialogue. Une recommandation qu’il avait faite lors de sa visite du 4 au 7 juillet dernier dans la région du Nord-Ouest. Toujours sur ce point, Gilles Thibault a insisté sur le rôle des médias dans la compréhension de cette crise par la population. Des médias qui doivent être sur le terrain. De façon générale sur la responsabilité du 4e pouvoir, l’ambassadeur a milité pour une presse plus proche des préoccupations du commun des Camerounais, mettant l’accent sur l’information locale.

Et l’inévitable sujet : la France au banc des accusés de la déstabilisation du Cameroun. Accusations infondées, selon le diplomate, qui a tenu à rappeler les relations d’amitié entre les deux pays, insistant sur le fait que le Cameroun est un pays souverain, ce que la France respecte.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.