Dimanche, le vote


Conformément au décret présidentiel du 7 février dernier portant convocation du collège électoral en vue de l’élection des sénateurs, près de 10 000 conseillers municipaux sont appelés aux urnes le 25 mars 2018.

Ils vont élire 70 sénateurs de la quarantaine de listes présentées par neuf partis politiques et validées par le Conseil électoral d’Elecam.

Elections Cameroon a d’ailleurs réussi le pari de livrer, une semaine avant le scrutin, le matériel et les documents électoraux aux responsables des 81 bureaux de vote créés pour ce scrutin.

A la direction générale des Election, l’on explique que les journées de vendredi 23 mars et samedi 24 mars sont consacrées à la formation pratique des présidents de bureaux de vote et à la simulation du vote.

Lancée samedi 10 mars dernier, la campagne électorale prend fin demain, 24 mars 2018 à minuit. L’on s’attend à vivre les derniers grands meetings de mobilisation, surtout du côté du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), premier pourvoyeur en grands électeurs avec 8685 conseillers municipaux.

L’instruction du Secrétaire général de ce parti est de profiter de la célébration des 33 ans du parti pour organiser des veillées électorales avec l’ensemble des conseillers municipaux dans les chefs-lieux de département. Le vote ayant justement lieu dans les capitales départementales. Les autres formations politiques ont misé sur le porte-à-porte.

Les réunions en petit comité vont continuer jusqu’au dernier moment.

Côté financement, les partis ont fourni toutes les informations requises pour le virement de la première tranche des fonds publics à eux destinés. C’est vrai que ces formations politiques avaient déjà trouvé des palliatifs pour gérer les dépenses incompressibles de campagne (affiches, banderoles, profession de foi, etc.) avant l’intervention de l’Etat.

Elecam pour sa part a déjà garanti aux conseillers municipaux la disponibilité des frais liés à leur déplacement de dimanche, comme prévu par la loi. Le code électoral rend d’ailleurs obligatoire la participation des conseillers municipaux à ce vote.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.