Deux nouveaux notaires sur le terrain


Ils ont prêté serment vendredi à la cour d’appel du centre

 

Metondo Yena Rosalie Arlette épouse Atangana, et Kene Endong Gilbert, ont prêté serment vendredi à la Cour d’appel du Centre, au cours d’une audience présidée par Gilbert Schlick, vice-président de ladite Cour, qu’assistait pour la circonstance, l’avocat général Kamdeu, représentant le ministère public.

Occasion pour MM. Gilbert Schlick et Kamdeu, au-delà des félicitations d’usage adressées aux deux impétrants, de leur rappeler fermement que « le serment n’est pas une fin en soi et que le plus dur commence ». Ils se devront d’administrer la preuve qu’ils sont là aujourd’hui parce qu’ils le méritent. A eux désormais de se montrer à la hauteur en faisant preuve d’une entière disponibilité, de travailler de manière continue avec pour seul et unique objectif, la recherche permanente de l’application parfaite des dispositions légales. La discrétion, l’honorabilité, la rectitude et la maîtrise de leur œuvre parleront alors pour eux, bien au-delà des considérations financières qui, quelques fois, prennent le pas sur la probité, la loyauté et l’exactitude. Ils se doivent pour ce faire, de retrousser les manches, relever les défis et d’être des modèles pour les générations à venir, afin que l’ordre revienne et règne dans ce corps de métier. Me Metondo Yena Rosalie Arlette est titulaire d’une maîtrise en droit privé option droit des affaires et a été moulée à l’étude de Me Béatrice Ruffine Asséna Okouda. Elle s’occupe désormais de la troisième charge au tribunal de première instance d’Ekounou. Me Kene Gilbert est, quant à lui, à la tête de la sixième charge du tribunal de première instance d’Ekounou, il est titulaire d’une maîtrise en droit des affaires, d’un master II et d’un master en droit communautaire Ohada.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *