Crédit foncier du Cameroun : le personnel mieux outillé


Après cinq jours de travaux relatifs aux règlements de l’activité bancaire, le personnel du crédit foncier du Cameroun (CFC) semble aujourd’hui mieux outillé sur les règlements liés à la classification, comptabilisation et au provisionnement des créances dans les établissements de crédits. Il maitrise également davantage les domaines relatifs aux diligences des établissements de crédit en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme ainsi que le secteur du contrôle interne dans les établissements de crédit et les holdings financières. C’est en somme ce que le directeur général adjoint de l’institution financière, Tjonog Jean Calvin a indiqué vendredi 13 octobre dernier lors de la clôture du séminaire de formation dudit personnel  à Yaoundé. 

Pour le Dga, les attentes de la direction générale ont été atteintes, notamment compte tenu du fait que les échanges de cette formation conduite par des responsables de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) ont été interactifs et grandement facilités. On note également que les différents points d’ombre et d’incompréhension ont été éclairés et harmonisés.

Concernant le règlement de la Cobac relatif à la classification, à la comptabilisation et au provisionnement des créances dans les établissements de crédit, il a permis de mettre en lumière les effets contreproductifs de la culture ambiante de non remboursement et les conséquences dommageables d’une attitude vis-à-vis de ce type de clients. Quant au deuxième règlement sur les diligences des établissements de crédit en matière de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement de terrorisme en Afrique centrale, il a mis en lumière le rôle que chaque employé est amené à jouer pour contribuer à mettre en échec « ces agissements criminels ». Pour ce qui est du contrôle interne dans les établissements de crédit et les holdings financières, les employés ont retenu qu’il était la pierre angulaire d’un bon fonctionnement de la banque.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.