Centre: des salles de classe pour Nkol-Ngock


(Mefou et Akono) Créée il y a trois années, l’Ecole publique de Nkol-Ngock dans la localité de Mbankomo était jusque-là confrontée à un problème d’infrastructures « L’école était logée dans un domicile privé, puis elle a été construite en matériaux provisoires », explique le président de l’Apee, représentant des parents d’élèves. C’est donc pour voler au secours de ce jeune établissement que l’association Mengbwa action jeunes a fait le geste qui sauve. Les membres de cette association ont obtenu un financement de l’ambassade du Japon pour la construction de cinq salles de classe équipées de tables-bancs, chaises et tables pour enseignants. La cérémonie d’inauguration s’est tenue mercredi 26 octobre dernier en présence  de l’ambassadeur du Japon, Kunio Okamura, et des élites de la localité de Mbankomo. 

Après avoir exprimé la gratitude des populations pour ce geste de générosité, le maire de la localité, Jean Bonaventure Atangana, a expliqué que le gouvernement est aussi aux côtés des populations. Selon l’orateur, les pouvoirs publics ont doté ladite école de deux salles de classe modernes. En remerciant l’ambassadeur du Japon pour ce geste de générosité,  la présidente de l’Association Mengbwa, Irène Ebessa a saisi l’occasion pour présenter quelques doléances au représentant du gouvernement. Elle a sollicité la construction d’autres salles de classe dans ladite école et l’affectation des enseignants qualifiés dans la localité. « Nous avons désormais sept salles de classe pour près de 300 élèves. Cela ne permet pas encore l’épanouissement de nos élèves, qui sont obligés de se serrer dans ces salles de classe.  Nous avons aussi pour cette école, un seul  enseignant qualifié, le reste ce sont  les maîtres de parents d’élèves qui donnent un coup de main ».


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *