Centrafrique: 20 000 déplacés à Zémio


Le dernier bilan fourni par l’Organisation des Nations unies (ONU) au sujet des affrontements entre groupes armés à Zémio près de la frontière avec la République démocratique du Congo fait état plusieurs morts et 20 000 déplacés. La même source affirme que des hommes armés non identifiés pillent et brulent des villages entiers. Dans son rapport de Mardi dernier, l’ONU a indiqué que le nombre total «de personnes tuées pendant les attaques depuis le 28 juin n’est pas encore disponible faute d’accès». «On n’a pas pu ramasser les corps, ils sont restés plusieurs jours dans les rues et dans les quartiers où on ne pouvait pas accéder», ont confié des humanitaires en poste dans la localité.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *