Tennis de table: une médaille de bronze pour les juniors Tennis de table

Le Cameroun a participé au Championnat d’Afrique cadets et juniors de tennis de table en Côte d’Ivoire.

7 au 13 avril 2018, Abidjan (Côte d’Ivoire) a accueilli le championnat d’Afrique cadets et juniors de tennis de table. Le Cameroun a participé à cette compétition pour laquelle il s’est aligné en juniors garçons, les moins de 21 ans filles et garçons.

C’est l’équipe des juniors qui s’est distinguée. Malgré sa défaite en demi-finale devant la Tunisie par 0-3, elle a pu glaner une médaille de bronze. Elle s’était qualifiée en dominant en quarts de finale, la Sierra Leone par 3-0.

Dans la catégorie U21 garçons, le Cameroun a été éliminé en quarts de finale, en tombant face au Togo par 1-3. C’est pourtant grâce à sa victoire sur l’Ile Maurice (3-1) que le Cameroun a pu franchir l’étape des quarts de finale. Et c’est en battant la Côte d’Ivoire (3-1) que le Cameroun a terminé à la 5e place chez les moins de 21 ans.

Chez les juniors, en double, la paire Mohamed  Abdoulaye et Junior Wamba a terminé sa course en quarts de finale et a perdu contre la paire Tunisienne : 3-0. En simple, Mohamed Abdoulaye a franchi les 8es de finales.  Alors que Wamba Junior et Ahmed Nenba ont été éliminés dès leur premier match. Chez les U21 garçons, Boulmo Yaoussou et Junior Wamba sont freinés en 8e de finale. Alors qu’en entame, Mohamed Abdoulaye perd.

Chez les filles, en simple, Alida Papale a été battu par la Tunisienne Salah Abir : 0-4. Tandis que Prisca Papale atteindra les 8es de finale. A cette compétition, les juniors garçons étaient engagés dans un tournoi par équipes, en individuel et en double. Chez les U21 filles et garçons, le Cameroun a opté pour la formule équipe et individuelle. Au rendez-vous ivoirien, chez les U21 filles, le Cameroun était représenté par les sœurs Papale : Alida et Prisca.

Chez les juniors garçons, Mohamed Abdoulaye, Junior Wamba et Ahmed Nenba ont défendu les couleurs nationales. Et dans la catégorie U21 garçons, Boulmo Yaoussou était le seul athlète. Le Cameroun était absent dans la catégorie des cadets (garçons et filles) et juniors filles.

Lions A’ : début du dernier regroupement lundi

Bafoussam. Le chef-lieu de la région de l’Ouest accueille les Lions amateurs. C’est dans cette ville que le sélectionneur national Yves Clément Arroga effectuera le cinquième et dernier regroupement avec ses poulains. Après presque deux semaines de trêve, tout commence lundi prochain, 9 mars ; et ce, jusqu’au 29 mars. La liste de 30 joueurs a été publiée en fin de journée de mercredi dernier. Elle comprend trois gardiens de but, 10 défenseurs, 13 milieux de terrain et quatre attaquants. Dans cet effectif, Coton Sport de Garoua a le plus grand nombre de joueurs, puisqu’ils sont six. Il est suivi de Bamboutos de Mbouda, qui en compte cinq. A côté de cette liste qu’on pourrait qualifier de principale, il y a une liste d’attente composée de neuf joueurs. C’est surtout au cours de cette phase que la liste définitive des 23 retenus sera communiquée. Un noyau qu’on distingue déjà au regard de la présence régulière de certains joueurs à l’instar de Simon Omossola, Thomas Etta Bawak, Alphonse Marie Tientcheu, Beo Batto, Dooh Moukoko ou Samuel Nlend. 

C’est donc loin des grandes métropoles que sont notamment Douala et Yaoundé avec leurs lots de distraction et de déconcentration que les Lions A’ vont finaliser la préparation de leur participation à l’imminent Championnat d’Afrique des nations (CHAN). Une compétition que le Cameroun accueille dès le 4 avril prochain. En tant que pays organisateur, ils auront l’insigne honneur de disputer le match d’ouverture contre le Mozambique, au stade Omnisports de Yaoundé. Ce sera l’occasion de voir le produit fini des cinq regroupements effectués avec pour principal objectif, la construction d’une équipe aussi bien conquérante que compétitive. 

Dans cette dernière ligne droite de la préparation des Lions A’, outre les matches amicaux envisagés avec notamment une rencontre contre le Niger annoncée, parmi les aspects sur lesquels le staff technique devrait s’attarder, il y a notamment le mental des joueurs qu’il est question de doper. Lors des précédentes sorties, on a bien constaté que les Lions A’ avaient du mal à entrer directement dans les matches. Ce qui pourrait bien leur causer un gros préjudice en phase finale du CHAN. En plus, le segment attaque doit être passé au peigne fin. Il faut un tueur. Sans buts, impossible d’atteindre l’objectif qui est la victoire finale au soir du 25 avril 2020.

Le parc hôtelier s’étoffe

Bafoussam compte sur quelques hôtels de haut standing existants en ettendant la fin des travaux d’autres structures.

Ce 11 janvier, sous la conduite de Georges Tchantchou, délégué régional du Tourisme et des Loisirs de l’Ouest, les responsables de huit établissements hôteliers de Bafoussam prendront part à un « séminaire d’appropriation du guide d’inspection CAF relatif aux infrastructures hôtelières ».

Il s’agit des représentants des hôtels déjà retenus pour accueillir la CAN Total 2019 dans la poule de Bafoussam. Ces derniers doivent s’adapter à une bonne présentation de l’architecture de l’infrastructure, de son aménagement, des capacités d’hébergement, des installations technologiques, ludiques et les autres atouts de leurs structures touristiques.

Une formation qui devrait être par la suite partagée aux hôteliers qui s’emploient à remplir les derniers critères pour entrer dans ce cercle. A date, selon Georges Tchantchou, la ville de Bafoussam répond déjà aux prescriptions de la CAF qui exige au moins deux hôtels quatre étoiles.

« Actuellement, nous avons trois hôtels quatre étoiles fonctionnels et au moins trois autres en chantier. En sélectionnant quelques bons hôtels de trois et deux étoiles, nous avons une quinzaine d’hôtels prêts à accueillir les différentes délégations officielles de la CAF lors de cette compétition ». Ces hôtels logés à Bafoussam, seront selon les besoins, complétés par des hôtels des villes situées à une trentaine de minutes du chef-lieu de la région.

Il s’agit d’abord des villes qui abritent les stades d’entraînement dont Mbouda, Bandjoun, ainsi que Bangangté dans une certaine mesure, et d’autres telles que Dschang, Bangou, Bana, Kouoptamo… Les six hôtels trois étoiles et la cinquantaine d’hôtels deux étoiles ayant des chambres remplissant les normes internationales dans le périmètre de Bafoussam vont être progressivement complétés par plusieurs chantiers en phase de finition.

Le délégué régional du Tourisme et des Loisirs de l’Ouest cite trois hôtels quatre étoiles en cours de finalisation. « Il y a un qui est à l’étape des dernières décorations. Les deux autres ayant des capacités respectives de 155 chambres et de 80 chambres sont finalisés au niveau de la construction. Reste l’ameublement.

Je ne cite pas les nombreux hôtels de trois, deux et une étoiles qui peuvent tous accueillir de milliers de touristes et de visiteurs pendant la CAN », précise notre interlocuteur.

Top 16 Table Tennis Tournament; Ngwe Emmanuel, Ngo Nyemb, Winners

The second edition of the Top 16 table Tennis tournament ended in Yaounde on Sunday December 17, 2017.

Emmanuel Ngwe and Ngo Nyemb are the winners of the second edition of the Top 16 Table Tennis Tournament took place in Yaounde last weekend. Organised by the Cameroon Table Tennis Federation, which the competition brought together the best 16 table tennis stars in the country. The athletes competed in the junior, senior and veterans categories.

The competition had the main and the consolation draws to give the players more chances to go back home with trophies.

For two days Yaounde inhabitants had the opportunity to watch young Cameroonians display rich techniques in table tennis and for other youths to develop interest in the sport. In the senior men’s category, Emmanuel Ngwe beat Cyrille Bernsah 4-2 sets. The women’s competition, Ngo Nyemb beat Alemoura Almendine 3-1 sets while in the consolation Beatrice Enjema beat Viviane Kinyam 3-1 sets.

In the junior men’s category, Ahmed Neuba outplayed Mohamed Abdoulaye 3-2 sets while in the consolation game Fotso Alex beat Pokam 3-1 sets. In the veterans category Paulin Vouffo beat Begueka Assobo 3-0 sets and Bita Come beat Kume Peter 3-0 sets in the consolation competition. The President of the Cameroon Table Tennis Federation, Alfred Bagueka Assobo expressed satisfaction with the turnout and the performance of the athletes.

He said the performance of the players have once more proven that Cameroon has talented players. Bagueka Assobo said the competition which is organised at the end of the year is a bonus for all players with the best performance during the season.

Bagueka Assobo used the occasion to announce the imminent construction of a table Tennis training centre at the Yaounde Multipurpose Sports Complex in Warda by the Chinese Ambassador to Cameroon.

Football féminin: la saison s’ouvre demain

Avec la désignation des officiels et des stades retenus pour accueillir les matches comptant pour la première journée du championnat national de première division de football féminin, on est certain qu’il n’y aura pas de retard au départ cette foisci.

Après le rendez-vous manqué du 16 février dernier, la saison sportive démarrera demain, 16 mars 2019, comme il avait été indiqué à l’issue de la réunion préparatoire à cet effet, le 22 février dernier. Il aura donc fallu un mois pour permettre aux responsables du football féminin d’effectuer tous les réglages nécessaires avant ce lancement. Surtout qu’entre temps, le Tournoi de la femme s’est disputé.

La succession de Louves Minproff s’ouvre donc. 12 équipes participent à ce championnat réparti en deux poules. La première regroupe notamment AS Diamaré, Maranatha de Douala, Eclair de Sa’a, Panthère Security de Garoua, Canon filles et Amazones Fap. Dans la seconde, on retrouve Renaissance de Figuil, Caïman Filles, Social du Mbam, Green City, Awa football filles et Louves Minproff. Il est à noter que Renaissance de Figuil, Maranatha de Douala et Canon filles sont les promues.

Tandis que Vent du Nord, Renaissance de Guider et Femina Stars d’Ebolowa ont été relégués en deuxième division. Pour ce qui est de la formule proprement dite de ce championnat national, il faut retenir qu’au terme de toutes les journées, les clubs en tête de chaque poule s’affronteront au cours d’une unique rencontre afin de déterminer le champion de la saison.

A contrario, les deux lanternes rouges descendent automatiquement en division inférieure. La troisième équipe reléguée sera connue au terme d’un match d’appui opposant le cinquième de chaque poule.