Cameroun-Espagne: fructueuse coopération


A l’occasion de la fête nationale espagnole, les relations entre ces deux pays ont été revisitées

 

L’Espagne a célébré sa fête nationale jeudi dernier à Yaoundé. En présence de plusieurs personnalités de la République du Cameroun et des responsables des représentations diplomatiques et institutions étrangères, Jorge de Orueta Pemartin, l’ambassadeur a levé un toast en l’honneur de la coopération Cameroun-Espagne. C’était aussi l’occasion pour le diplomate de revenir sur les axes de coopération entre le Cameroun et son pays. « Ces dernières années, les entreprises espagnoles s´intéressent de plus en plus à ce grand pays, le Cameroun, locomotive de la CEMAC : Acciona et le lac municipal de Yaoundé, Elecnor et les projets d’électrification du Plan d’Urgence, Makiber et les très remarquables abattoirs, piscifactories et écoles de formation, ne sont qu´un échantillon de la présence espagnole au Cameroun », a énuméré le diplomate espagnol.

Ainsi donc l’Espagne s’investit dans des domaines variés au pays de Samuel Eto’o fils, l’un des dignes ambassadeurs du Cameroun en Espagne, comme l’a rappelé le diplomate espagnol. La langue espagnole également est en pleine expansion au Cameroun. D’après les chiffres de l’ambassade, il y aurait environ 250.000 élèves de secondaire qui étudient l’Espagnol comme deuxième langue, et plusieurs diplomates camerounais qui se formeront en Espagne.

C’est dans un contexte où l’unité du pays est menacée par la crise catalane que L’Espagne a célébré sa fête nationale. Sur cette question, le diplomate a réitéré la position du gouvernement espagnol. « Les nationalismes qui creusent des nouvelles frontières, qui séparent les peuples en raison de la supériorité supposée d’une religion, d’une race, d’une langue ou d’une culture, sont un cancer qui ne cherche qu’à restaurer les cicatrices de notre vieille et accueillante terre : malheureusement, ça se passe partout aujourd’hui », se désole Jorge de Orueta Pemartin avant d’ajouter «Je crois qu’au 21è siècle, on doit éviter tout combat qui mène à la séparation, ceux qui essayent de séparer au lieu d’unir ont tort», a exprimé l’ambassadeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.