Cameroun – Allemagne: les bons points de la coopération


Le Cameroun et l’Allemagne ont célébré jeudi dernier à Yaoundé une relation bilatérale fructueuse et prometteuse, à l’occasion du 27e anniversaire de l’unification des deux Allemagne.

Le 27e anniversaire de la fête nationale allemande a été célébré avec faste et solennité jeudi dernier à Yaoundé. Ambassadeurs, membres du gouvernement et responsables des organismes internationaux se sont donné rendez-vous pour accompagner les Allemands dans la célébration de « l’unification des deux parties allemandes séparées par force des suites de la Guerre froide». Occasion pour l’ambassadeur, Hans-Dieter Stell, de revisiter la coopération Allemagne-Cameroun. « Je suis heureux d’avoir approfondi avec mes collègues de l’ambassade et de nos institutions comme la GIZ, KfW, GI et les organisations non-gouvernementales- nos relations au cours de l’année dernière », a indiqué Dr Hans-Dieter Stell. «Lors des derniers mois, j’ai eu le plaisir de signer des accords bilatéraux et régionaux qui offrent des aides multiformes. Un montant de plus de 200 millions d’euros est destiné directement aux projets de développement », a-t-il indiqué. La bonne gouvernance, la décentralisation, le développement rural et le secteur vert sont entre autres secteurs où s’investissent les Allemands au Cameroun.

Le diplomate s’est par ailleurs réjoui de la longue amitié entre les deux Etats, mais aussi des valeurs partagées par ces deux nations, sœurs à plusieurs égards. D’abord la paix, élément primordial à toute forme de développement. «Pour le Cameroun, comme pour la plupart de nos Etats, la paix est une condition sine qua non de la survie de l’humanité et de tout développement durable», a-t-il indiqué, en citant au passage le président de la République, Paul Biya, lors de son récent passage devant l’Assemblée générale des Nations unies. « Nos Etats, l’un comme l’autre, sont des Républiques. Ce qui signifie que tous les domaines, politique, la protection de l’environnement, la répartition des richesses naturelles, la construction de l’Etat et de la société sont l’affaire de tout un chacun du domaine public et pas d’un seul parti», a précisé Hans-Dieter Stell. Le diplomate allemand a achevé son propos par les élections et souhaité que tout comme son pays vient de tenir les siennes, le Cameroun conduise les échéances de 2018 sans heurts.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.