Burkina Faso: Liberté provisoire pour Djibrill Bassolé


Incarcéré à la Maison d’arrêt et des corrections des armées (MACA) à Ouagadougou pour son implication présumée dans le coup d’Etat manqué de septembre 2015, le général Djibrill Bassolé a été mis en liberté provisoire mardi dernier. Selon les avocats de cet ancien ministre des Affaires étrangères de Blaise Compaoré, il s’agit d’une première victoire pour leur client. Dans son ordonnance en juillet dernier, le juge d’instruction a abandonné la presque totalité des charges d’attentat à la sûreté de l’État, d’association de malfaiteurs, de meurtre, de coups et blessures volontaires qui pesaient contre ce général de gendarmerie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.