Bertoua: les visages de la corruption

Les filières des mines et du bois sont parmi les plus touchées.

 

La corruption, cette hydre de Lerne, embrasse plusieurs visages et tisse sa toile, surtout dans la région de l’Est ; connue pour ses richesses; lesquelles attisent forcément beaucoup d’appétits. « Malgré les efforts qui sont fournis par les pouvoirs publics pour doter la région des infrastructures routières, des adductions d’eau, des écoles et centres de santé (…), certains de nos compatriotes se plaisent toujours à mettre en avant leurs intérêts égoïstes au détriment de la communauté », a reconnu le gouverneur Grégoire Mvongo, à l’ouverture de l’atelier d’évaluation du plan régional de lutte contre la corruption, mardi dernier, à Bertoua. 

Les secteurs des mines et industries extractives sont alors parmi les plus affectés. Ici, le mal revêt plusieurs formes : exploitation frauduleuse des titres miniers d’exploitation, utilisation de fausses licence d’exploitation, exploitation clandestine des ressources minières, paiements indus aux autorités, fausses déclarations, achats de consciences des communautés riveraines, pots-de-vin dans l’attribution des titres d’exploitation … Les corrupteurs et corrompus font preuve d’imagination fertile en la matière, pour assouvir leurs fins, au détriment de l’Etat.

La filière bois n’est pas à l’abri du mal: contrôles complaisants, détournements des recettes, dessous de table, trafics pour l’attribution de titres d’exploitation, exploitation frauduleuse et abusive des autorisations de récupération de bois par les sociétés industrielles, octroi et paiement en espèce  et en nature des avantages indus aux équipes de contrôle. Un train de mesures est alors envisagé pour tordre le cou au phénomène.

Vendredi 14 octobre dernier, à la clôture des travaux, Dieudonné Massi Gam’s et Grégoire Mvongo ont dévoilé le plan d’action annuel 2017 de lutte contre la corruption à l’Est. Des actions ciblées dans la prévention, l’éducation, l’amélioration des conditions de travail, des incitations et des sanctions vis-à-vis des corrompus et des corrupteurs.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>