Alcoolisme, prostitution, absentéisme: parents et élèves mis en garde

L’église adventiste du 7e  jour va en guerre contre ces maux dans ses écoles.

Le pasteur Samuel Dieudonné Ndinga est allé droit au but samedi, 24 septembre 2016 dans son sermon de rentrée scolaire au collège adventiste de Bertoua. « Sodome et Gomorrhe est de retour dans la cité. Il faut l’éloigner de nos établissements et de nos apprenants », assène-t-il. Dans un prêche engagé, il cite un à un les fléaux notés auprès de la jeunesse estudiantine du chef-lieu de la région de l’Est. 

Alcoolisme, prostitution, délinquance ou sexualité précoce… « Le préservatif a été conçu pour encourager la maîtrise des naissances chez les couples mariés. Si les jeunes sont tentés par la sexualité dès la puberté, qu’ils s’abstiennent et attendent le mariage », lance le religieux. La salle de culte, remplie de parents, élèves et enseignants, exulte à chaque phrase assenée par Samuel Dieudonné Ndinga.

Les nouveaux et anciens apprenants ont eu droit à leur leçon inaugurale le 24 septembre. Une activité qui fixe le cap de cette nouvelle année scolaire dans ce complexe scolaire qui va du primaire au secondaire. 1816 élèves étaient inscrits au collège en 2015/2016. Encadrés par 94 enseignants. Pour 2016/2017, le principal du collège adventiste, Arthur Sadi veut que son établissement se classe mieux aux examens de l’Office du baccalauréat compte tenu de la réputation sérieuse dont il jouit.

0 Comments

Leave a Reply

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>